Artiste / Artisan

Pierre Bureau astronome-animateur

Ville

Chapais, Chibougamau, Lebel-sur-Quévillon, Matagami, Mistissini, Ouje-Bougoumou, Valcanton, Villebois

Discipline

Formation, Multimédia, Muséologie, histoire et patrimoine

Sur le Web
        
Membre depuis

26 avril 2021

Partagez

01.-

PRÉSENTATION

Biographie

Le planétarium Quasar a été créé en 1996. Fruit du labeur de plusieurs membres du Club d’astronomie Quasar de Chibougamau et de l’imagination fertile de son créateur, Pierre Bureau, il est un simulateur du ciel étoilé, d’un ciel vraiment noir où des milliers d’étoiles brillent. Planétarium portatif, nous pouvons le qualifier d’unique au monde. Une exposition, expliquant les différents objets visibles dans le ciel, en complète la visite. Portatif, il a comme résidence officielle la bibliothèque municipale de Chibougamau. En 1997 à Rimouski, lors de sa première sortie à l’extérieur de la région, il a été nommé découverte de l’année au Congrès des astronomes amateurs du Québec.

En 2001-2002, grâce à une subvention du Ministère de la culture et des communications, de la collaboration de la Commission scolaire de la Baie-James et des écoles, il a fait avec son animateur une grande tournée des écoles de Chibougamau-Chapais, Villebois-Beaucanton, Lebel-sur-Quévillon,  Matagami et même Radisson. En un an, plus de 1 200 jeunes et moins jeunes ont participé à l’atelier d’initiation à l’astronomie et vécu l’expérience unique du planétarium.

Les sorties du planétarium se sont diversifiées. Mentionnons une participation au Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue de 2003, deux présences de plusieurs journées à la bibliothèque municipale de Roberval 2003-2011, une sortie de deux jours à Mistissini 2006, etc. Il a reçu plus de 12 000 visiteurs en 25 ans d’activité. Il n’attend que le déconfinement (2021 ?) pour redécoller vers les étoiles.

 

02.-

Arts & culture

Démarche

Ce planétarium portatif est idéal pour une initiation à l’astronomie sous les étoiles. Basé sur le concept d’étoiles peintes avec de la peinture phosphorescente illuminée par une lumière en ultraviolet, on peut y voir apparaitre, comme par magie, les lignes des constellations. L’effet de persistance de luminosité de la brillance des étoiles permet une simulation très réaliste quand le « blacklight » est éteint et les lignes des constellations disparues. Plus de 2 000 étoiles brillant dans un ciel vraiment noir. Le planétarium convient pour les latitudes entre le 45e et le 55e parallèles.

Il accueille 2 à 3 visiteurs à la fois. Le planétarium de 2,5 mètres de diamètre tourne sur lui-même pour faire découvrir toutes les constellations visibles au rythme des saisons pendant une année entière. L’animateur (assis à droite à l’intérieur du planétarium) manipulant un pointeur, le système de son et  les lumières, attire l’attention du spectateur sur les objets intéressants visibles à l’œil nu et aux jumelles dans le « vrai ciel ».

L’exposition comporte 6 affiches déroulantes. Habituellement, l’animateur amorce la visite par cette section pleine d’informations pertinentes à la compréhension des astres qui seront pointés dans le planétarium.  Aussi elle illustre la naissance du système solaire ainsi que la différence entre une étoile, une planète et les étoiles filantes. L’ordinateur est très utile pour expliquer le phénomène des aurores boréales en lien avec l’activité solaire. Selon son intérêt, on présente au visiteur des sites web qui lui seront utiles. L’actualité astronomique du moment et même un petit logiciel planétaire gratuit « Stellarium » ont aussi leur place.

À la fin de la visite, qui est gratuite*, les visiteurs repartent avec un cherche-étoiles (en carton glacé), histoire de se retrouver dans le ciel, un feuillet avec toutes les bonnes adresses sur le web** pour être à la fine pointe des événements astronomiques de l’heure (activité solaire, aurores boréales, logiciels planétaires, etc. ) Ils pourront rêver à toutes les merveilles qu’ils auront vues dans cette initiation à l’astronomie d’une durée de 75 minutes. C’est long? Non, c’est GRAND!

**Quelques bonnes adresses sur le web:

www.spaceweather.com      pour avoir toutes les informations sur l’activité solaire et plus

et pour les aurores boréales « en direct » https://www.swpc.noaa.gov/products/aurora-30-minute-forecast

 

 

 

*Nous acceptons les dons et nous les réinvestissons dans des instruments astronomiques pour faire de l’animation « grand public »: exemple notre PST Coronado 40mm (télescope personnel H-ALPHA de Coronado qui nous permet de voir les protubérances solaires en toute sécurité, voir photo!)